La Presse Retour
 

Le Pudlo - Paris 2010 - Extrait
" Cidalia Alvès (...) veille aussi sur les assiettes sages et sans épate. On aime sa flamiche au maroilles, sa ballotine de poisson au citron et gingembre, son tartare de boeuf au couteau, comme son moelleux au chocolat. Les crus, français ou portugais, sont tarifés avec sagesse."

Le Pudlo - Paris 2008
Le décor est chaud et suave: murs rouges patinés où s'exposent des tableaux de peinture contemporaine. Cidalia Alvès, jeune femme d'origine portugaise, propose dans ce lieu élégant une carte qui ne l'est pas moins, riche de saveurs étrangères, changée chaque trimestre: foie gras au gingembre confit, saumon en croûte de graines de pavot et salsa à la mangue, tournedos d'agneau farci à la fine ratatouille, crumble d'ananas sorbet coco, arrosés de crus français ou portugais.

Le Pudlo - Paris 2006
Rien ne sert de faire beaucoup de bruit pour se faire connaître. Le Sofa qui accueille le soir, est des plus confortables et l'on en profite pour y rêver aux pays lointains. Tatin de foies de volaille et oignons caramélisés, dos de perche persillé et moutardé, filet d'agneau rôti aux épices de Chine ou mille-feuille de pain d'épice et patate douce constituent une agréable alternative aux nombreux bistrots franchouillards du quartier. La carte des vins aussi, est assez voyageuse, et l'ambiance plus festive le soir.

Le Pudlo - Paris 2005
Voilà l'une des adresses discrètes, mais branchées du coin Bastille, que de plus en plus de monde fréquente et qui change de la brasserie ou du restaurant avec viande à volonté, prisé dans les parages. On trouve là une cuisine qui emprunte aux différents fuseaux horaires de la planète et ne s'emmèle pas trop avec le jet-lag. On peut prendre ses aises comme dans un sofa et manger avec plaisir, surtout à l'heure du déjeuner, bouchée de crabe et nigelle en crème de fenouil, aile de raie à l'huile de sésame, joues de porc confites et pois chiches au cumin, et pot de crème brulée au café. Ambiance de nocturnes agités le soir.

Le Pudlo - Paris 2004
Branché de nuit, jeune et drôle, ce resto propose accueil alerte et cuisine fusion bien balancée.Gaspacho de concombre et son maki de saumon, magret fumé au thé et carpaccio de fenouil aux agrumes ou encore poulet en croûte de tandoori et riz au jasmin comme le carré d'agneau rôti et son ail confit avec son jus de romarin ne manque pas de tonus. Le moelleux au chocolat, sauce chocolat et la mangue citronnée au sirop de rose sont dans le ton.

 
   
       
 
"Pour les résidents comme pour les bureaux des alentours, cette Terrasse apporte une certaine intimité derrière les stores de bambou dans une décontraction de bon ton, tables assez proches et sièges inconfortables. La carte se partage entre l'ordinaire bistrotier et quelques plats mode dans une réalisation assez sophistiquée : bouchées de crevettes, bien parfumées de coriandre et citronnelle, feuilleté d'escargots au beurre persillé, curry vert de poisson au lait de coco (jolie présentation et parfums évocateurs), cassolette de bœuf aux olives et citron de bonne saveur. Un bémol pour le vin, carte pauvre que personne n'est capable de conseiller."
Gault et Millau 2011 - Les meilleurs Restaurants et Hotels

 
       
 
" La carte, qui change à chaque saison, revisite la tradition par de petites touches d'exotisme et d'originalité dans des plats en apparence classiques, mais bien présentés. La déco aussi est soignée, alliant design et rétro (comme ces horloges anciennes). La grnade peinture murale, sur l'un des côtés, est un vestige du resto précédent ! Et, bien sûr, on peut profiter de la terrasse, un peu en contrebas de la route, ou choisir une table près des baies vitrées qui s'ouvrent complètement aux beaux jours."
Le Guide du Routard 2010-2011
 
       
 
Dans cette atmosphère de patine rougeoyante, tout invite à la détente. A l'Happy Hour, autour d'un excellent Saint-Chinian ou d'un Cranberry juice, n'hésitez pas à vous installer dans le Sofa blanc, à regarder les oeuvres exposéees et à fondre sur une carte prometteuse. Les entrées sont variées et raffinées: la roulade chinoise aux légumes ou le foie gras maison aux épices douces ravissent. Les plats, plus classiques, comme le pintadeau rôti aux échalottes confites ou le tartare de boeuf coupé au couteau sont parfumés d'exotisme et harmonieusement colorés. La chef Cidalia Alvès accorde délicieusement ses plats du jour au gré des humeurs du temps et du marché. Notre conseil aux petits appétits: ne boudez pas le plaisir d'un dessert. Ouvert depuis peu, le Sofa compte déjà ses habitués, d'autant plus que les expositions et la carte sont régulièrement renouvellées.
Lonely Planet 2001 - Resto Guide Paris

 
       
 
LA DEUXIEME AFFAIRE DE CIDALIA ALVES MONTE EN REGIME

" Depuis un mois, Cidalia Alvès ouvre également le soir La Terrasse, son nouveau restaurant situé Pont de Piteaux à Puteaux dans les Hauts-de-Seine. Aujourd'hui, disposant d'une grande baie vitrée donnant sur la rue piétonne, elle peut tirer partie de la belle clientèle de ce quartier d'affaires. Cidalia Alvès possède un autre restaurant, Le Sofa, dont le profil n'a rien à voir avec La Terrasse. Situé à Paris-Bastille, le lieu se définirait davantage comme un lieu branché, qui ouvre plus tard le soir, et qui accueille en particulier la clientèle voisine du Marais. Les deux restaurants présentent des cartes similaires. On y trouve des formules à 15 euros (midi), 19 euros (deux plats) et 21 euros (trois plats). La carte-menu contient une quinzaine de plats dont ceux du jour. Les origines portugaises, l'expérience nord américaine et la formation gastronomique de la chef font ouvrir les horizons à la carte. Quelques exemples : Foie gras au gingembre confit, parmentier d'agneau et polenta, veau légèrement citronné. "

BRA 2007 - Tendances Restauration
 
       
 
'Ca Bouge - Resto' par Philippe Toinard
La Bastille n'en finit pas d'évoluer.Pas une semaine sans qu'un nouveau bar ouvre, un énième restaurant où la musique vous explose les tympans et puis, la semaine suivante, c'est un bar devenu has been qui ferme, remplacé illico par un nouveau concept... jusqu'à la prochaine fois. Les restaurants dignes de ce nom ne sont pas très nombreux dans le quartier. Les aficionados du vite-fait, mal-fait trouvent aisément leur bonheur. En revanche, les amateurs d'un sauté de lapin et son jus de cumin doivent explorer les petites rues un peu à l'écart de l'agitation. C'est ainsi que votre serviteur a découvert le Sofa, un restaurant de filles où les garçons sont les bienvenus surtout si leur objectif est de faire honneur aux plats préparés par la jolie demoiselle en cuisine. Une adresse un peu sombre mais chaleureuse où certains viennent juste boire un verre pendant que d'autres se laissent guider en salle par la non moins charmante Ingrid qui, du jour au lendemain, a laissé tomber les tables de mixage et la production radio pour un mille-feuille de crabe aux pommes et à l'avocat, un saint-marcellin en robe de bacon croustillant ou encore une roulade de volaille à la brousse citronnée. Le côtes-de-provence Château Les Crostes rouge est une jolie manière ensoleillée de patienter, le temps que la chef poêle un pavé de boeuf au beurre de thym. Ingrid sautille entre chaque table, un sancerre pour la 2, un saint-chinian pour la 8, une assiette de légumes grillés et sa polenta pour la 4 sans oublier, pour tous les convives de la table 5, l'incontournable moëlleux au chocolat et sa sauce au... chocolat, tout simplement divin. Une jolie adresse à deux pas de la Bastille, aussi douce que calme.
A Nous Paris - n°101
9 - 15 Juillet 2001
 
       
 

Located in the Bastille area, the Sofa is a cosy and friendly place. Come discover tasty and refined cooking for a very good price. Enjoy a drink at the bar in a relaxed atmosphere.

FUSAC - n°267
Juin 2000
 
       
 

Une bonne surprise du quartier de Bastille. Une salle chaleureuse aux murs pourpres, ornée d'un superbe sofa, où l'on déguste des petits plats bien présentés et des mélanges sucrés-salés, comme le poulet grillé au gingembre sauce citron vierge. On apprécie aussi la gentillesse des deux hôtesses, l'une au bar, intarissable bavarde, l'autre en salle, attentive et espiègle.

Michelin Voyager Pratique - Paris
2008
 
       
 

Cet établissement, dirigé par Cidalia, est un bar-restaurant niché en plein coeur du quartier Bastille. Lieu où se rencontrent essentiellement des filles, les garçons sont aussi les bienvenus surtout si leur objectif est de faire honneur aux plats concoctés par Cidalia en cuisine et servis par Ingrid et Ariane en salle. Le Sofa, moëlleux à souhait, possède une carte aux mille plaisirs et des vins agréables à déguster. Un p'tit coin de plaisir et de tolérance où les clients évoluent gaiement à la recherche de la quiétude et du bien-être sans oublier le bien-manger.

MdN
2001
 
       
 

Frais, chic, fougueux et vraiment sans ostentation. C'est l'endroit idéal pour boire un verre, déjeuner ou diner dans un climat 'home sweet home' et une clientèle éclectique. Une cuisine exclusivement fraîche où se mêlent toutes les saveurs du monde: millefeuille d'aubergines confites, foie gras aux épices douces, cabillaud aux graines de pavot, crumble à la rhubarbe ...Très bon rapport qualité prix ...

Nova Magazine
Août 2000
 
       
 

Le genre : Préliminaire
Chic et bien tenu, pour un tête à tête (féminin) in love.Cidalia, aux fourneaux, sert une nouvelle cuisine pleine de charme.
Scene: preliminaries
Chic little adress reputed for its roontic (female) setting. Cidalia means the ovens and serves up a charming inventive nouvelle cuisine.

Zurban
2001